Fédération nationale de l'immobilier

Les 202 agences du Haut-Rhin et du Bas-Rhin

vous proposent 4 400 annonces immobilières

Notre action

Les actions menées par la FNAIM

Première organisation professionnelle en Europe, la Fédération Nationale de l'Immobilier (FNAIM) représente plus de 12 000 adhérents exerçant 14 métiers différents : des spécialistes reconnus de la transaction et de l'administration de biens, et aussi de l'immobilier d'entreprise, de l'aménagement foncier ou de l'expertise.

Répartis sur l'ensemble du territoire français, les entreprises de la FNAIM et leurs 100 000 collaborateurs sont au coeur du marché immobilier pour assurer, notamment, la gestion de plus de 60% des lots de copropriété et pour intervenir dans la réalisation d'une transaction sur trois dans l'habitat résidentiel ancien.

Parmi les 22 chambres régionales et les 67 chambres départementales, la FNAIM Alsace représente localement la FNAIM avec deux chambres :

  • la chambre FNAIM du Haut-Rhin → FNAIM68 ;
  • la chambre FNAIM du Bas-Rhin → FNAIM67.


Le saviez-vous ? La FNAIM défend les intérêts des professionnels de l'immobilier et de leurs clients. A ce titre, elle fournit une large gamme de prestations pour développer l'éthique, la compétence et le professionnalisme de ses adhérents dans le but d'accompagner et de sécuriser les projets immobiliers de ceux qui leur font confiance.

Alors que le secteur immobilier crée plusieurs milliers d'emplois par an, la Fédération prône une politique :

  • d'allègement des multiples réglementations inutilement tatillonnes qui freinent le développement des entreprises ;
  • d'allègement des prélèvements fiscaux et sociaux aujourd'hui excessifs, notamment en matière de cession d'entreprise ;
  • de réhabilitation de l'image des entreprises et d'encouragement de la création d'entreprise ;
  • d'encouragement de la formation professionnelle initiale et continue, sous le contrôle des instances professionnelles.

Elle souhaite que la régulation des professions se décide dans le cadre d'une concertation permanente entre les organisations professionnelles et les pouvoirs publics, et non par la mise en oeuvre de réglementations imposées unilatéralement par les administrations nationale ou européenne.

Si la FNAIM entretient des rapports privilégiés avec les pouvoirs publics et les instances européennes, c'est bien parce que l'immobilier et le logement sont parmi les principaux éléments structurants de la vie quotidienne de nos concitoyens.

Dans cet esprit, et forte de sa capacité d'expertise, la FNAIM entend contribuer à l'accès de tous à un logement adapté. A cette fin, elle demande avec force que la politique de l'habitat place le parc immobilier ancien au coeur de ses préoccupations, du fait de son poids prépondérant mais aussi parce que c'est économiquement efficace et socialement équitable.

Alors, si toute politique du logement doit être fondée à la fois sur un volume de construction suffisant et sur le maintien d'un parc existant de qualité, accessible au plus grand nombre, s'il n'existe pas de solutions miracles pour offrir un logement adapté pour tous, la FNAIM prône la mise en oeuvre d'une politique du logement respectant cinq équilibres fondamentaux, pour garantir la solidarité de tous les maillons de la chaîne du logement sur un marché immobilier unique : entre le neuf et l'ancien, entre les territoires, entre les secteurs social et privé, entre les intérêts des locataires et des bailleurs, entre la location et l'accession à la propriété.